Publié par Laisser un commentaire

Les pages des débutants – décembre 2020

C’est le mois de la réflexion, des projets, peut être aussi des rêves pour la saison prochaine. C’est toujours le moment de continuer, non seulement le rangement de son matériel, mais aussi d’envisager son remplacement ou de penser à le compléter afin de se préparer à l’année prochaine. Un adage dit : « gérer c’est prévoir ».

L’Abeille de France

Elle vous est adressée lorsque vous optez pour l’adhésion plus la revue.

Cette revue est constituée de :

  • éditorial ;
  • des informations politiques et réglementaires sur des problèmes sensibles pour l’avenir de l’apiculture;
  • Rubriques des néophytes ;
  • Santé des abeilles ;
  • L’actualité réglementaire ;
  • La plante du mois ;
  • Des thèmes d’actualités ;
  • Des informations régionales…

Le traité de rustica est le livre de référence pour l’apiculture. Cet investissement peut être envisagé lorsque les dispositions pour l’apiculture se confirment.

Entre l’Abeille de France et le traité de Rustica vous trouverez bien d’autres ouvrages qui vous donnerons également satisfaction.

Pendant la saison vous n’avez peut être pas pu vous consacrer à la lecture de vos revues apicoles, faute de temps. C’est une belle occasion durant ce mois de décembre, parfois sombre, de se projeter à travers les revues apicoles dans un univers artificiel dans lequel on présage pour l’année à venir d’abondantes récoltes.

Au fil de ces lectures, vous vous apercevrez que les cas qui vous ont embarrassé la saison passée avaient leurs solutions à partir d’articles rédigés avec soin, compétence et clarté.

Notre environnement est perpétuellement en mutation avec les activités humaines qui l’impactent. L’abeille doit s’accommoder de ce que lui impose la nature, parfois spoliée par la main de l’homme qui joue inexorablement à l’apprenti sorcier.

A travers l’apiculture, l’apiculteur se retrouve face à lui-même. De nouveau, il tentera de déjouer ce que son semblable a mis en œuvre, pour assurer une récolte. Il faudra vous tenir au courant des dernières acquisitions en apiculture, en lisant ou en relisant les bons traités. Il n’en manque pas, mais encore faut-il faire un choix et éliminer certaines conceptions farfelues. Tout ce qui est imprimé n’est pas forcément vrai, comme certains ont tendance à le croire.

Si vous êtes habile et possédez un matériel approprié, pourquoi ne pas essayer la construction de quelques ruches ? Dans ce cas munissez-vous d’un bon modèle et copiez le servilement. Rien n’est plus désagréable que d’avoir dans son rucher des modèles hétéroclites. Toutes les parties de ruches doivent être interchangeables. Combien cela vous évitera d’ennuis et d’inconvénients ?

Puisque l’année se termine, qu’elle le fasse gentiment et amicalement en vous apportant tous les souhaits et tous les vœux du rédacteur occasionnel des travaux du mois avec l’espoir d’une excellente récolte pour l’année qui vient.

Avec le mois de décembre nous basculons dans l’hiver. Nous abandonnons le feuilleton 2020 pour aborder dans quelques mois la saison apicole 2021.

Pour clore cette année 2020, le conseil d’administration de l’Abeille des Deux-Sèvres vous souhaite en premier, une bonne fête de la St Ambroise qui est le patron des apiculteurs qui se fête le 7 décembre et en second avec de l’avance, de bonnes fêtes de fin et de début d’année.

Le secrétaire : Bernard Sorin

Laisser un commentaire